La fête de Félix

L’HÉRITAGE

Le 8 août 1988, notre grand barde national quittait le monde des hommes pour celui des esprits. Depuis lors, il ne nous a plus quitté. En nous, ses mots, sa voix et ses chansons, ses poèmes, ses contes et son visage nous accompagnent le plus souvent secrètement, comme une présence constante et fraternelle.

Moi mes souliers ont passé dans les prés
Moi mes souliers ont piétiné la lune
Puis mes souliers ont couché chez les fées
Et fait danser plus d’une.

Sans jamais renier ses origines, ni honnir ses adversaires politiques, il représentait une sorte de volonté inaltérable pour qu’enfin advienne ce qui doit advenir. Félix par le parcours qui fut le sien symbolise, d’une certaine manière, le passage lent et progressif de l’homme canadien-français à l’homme québécois. De l’ancien régime à la modernité. Comme un rappel que rien nous détermine d’avance. Seule la conscience est maîtresse de nos actes.

Mon fils est en prison
Et moi je sens en moi
Dans le tréfonds de moi
Pour la première fois
Malgré moi, malgré moi
Entre la chair et l’os
S’installer la colère

Du Québec d’avant à celui d’aujourd’hui, il fut incontestablement l’un de ceux par qui nos rêves de liberté prirent la forme de paysages fabuleux, de femmes étourdissantes de beauté ou de voyages vers de nouveaux horizons. La mèche rebelle, le front large et net, il avait le regard qui portait au loin. La guitare sous le bras et l’entêtement farouche du rêveur solitaire, Félix fonçait au vent mauvais comme l’amoureux éperdu d’un pays à naître. Fervent patriote d’ici et maintenant, il est encore et pour longtemps, ici et maintenant, dans nos coeurs et nos esprits!

 

Félix

L’Île c’est comme Chartres
C’est haut et propre
Avec des nefs
Avec des arcs, des corridors
Et des falaises
En février la neige est rose
Comme chair de femme
Et en juillet le fleuve est tiède
Sur les battures

_

Félix Leclerc, « Le tour de l’île »

_

« Le tour de l’île » – interprétation de  Claude Léveillé

_

« Le tour de l’île » – interprétation de Karkwa

◊ ◊ ◊

Pour entendre Félix en confidence et en chansons, écoutez cette émission spéciale Le temps d’une chanson avec Catherine Pépin (6 août 2013) – 2 h 00

http://www.espace.mu/espace-musique/animateurs/pepincatherine/6430

Publicités
Cet article a été publié dans Évènements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La fête de Félix

  1. Ping : L’émission "Le temps d’une chanson" | Plateau Arts et Culture

Les commentaires sont fermés.