Mairie de Montréal – 1er débat

OUVERTURE DE CAMPAGNE

Dans une dizaine de semaines les montréalais seront conviés au grand rendez-vous électoral. D’ici là, les formations politiques tenteront de gagner le coeur et l’esprit des citoyens.

Aujourd’hui, les candidats à la gouverne de la métropole s’affrontent pour la première fois. Tous sont néophytes à cette candidature, sauf Richard Bergeron qui en sera à son troisième essai. Denis Coderre, vieux routier de la politique fédérale, devra faire mentir ceux qui ne voient lui qu’un contenant sans contenu. Marcel Côté, quant à lui, conseiller de plusieurs dirigeants politiques au Québec comme au Canada depuis une quarantaine d’années, aura l’occasion de montrer s’il a l’étoffe nécessaire pour prétendre au poste de premier magistrat. Enfin, Mélanie Jolie, la moins expérimentée des prétendants dans cette course, voudra assurément se distinguer de ses adversaires en faisant valoir qu’elle a plus que le charme de sa jeunesse.

Il est prévoir, selon toute vraisemblance, que cette première étape en sera une de mise en vitrine respectueuse et polie des programmes pour chacun des candidats. Mais sait-on jamais, il n’est pas interdit de penser qu’un Bergeron ou un Coderre voudront s’imposer au dépends des autres, comme les candidats sur lesquels il faut compter, en sortant au besoin un lapin de son chapeau. Si la politique est l’art du possible, elle est également, le lieu de toutes les luttes. À cet égard, ne soyons pas naïfs, ni cyniques. Souhaitons seulement que cette lutte qui s’amorce officiellement ce soir à l’UQAM en soit une dont nous pourrons être fiers au lendemain du 3 novembre prochain.

Christian Dupuy

Photo PAC édito

___

1er débat des candidats à la mairie de Montréal

Animation • Anne-Marie Dussault

16 août 2013

20 h – 21 h 30

UQAM – Amphithéâtre du Pavillon Sherbrooke

200, rue Sherbrooke, ouest

Métro Place-des-Arts

Admission: 10 $

Programme de l’évènement

MTL 1er débat

___

(cliquer ici) ☞  Ouebdiffusion du débat

Publicités
Cet article a été publié dans Agora. Ajoutez ce permalien à vos favoris.