Ferrandez, Plourde et les bibliothèques…

_

savoir-agir

_

C’EST DU VENT !

Hier après-midi sur Facebook, la candidate vedette au poste de conseillère dans Mile-End, Marie Plourde, a abordé l’épineux dossier du sous-équipement des bibliothèques du Plateau Mont-Royal. Sachant que, durant tout son mandat, le maire Ferrandez s’est opposé systématiquement à la réalisation d’une grande bibliothèque d’arrondissement dans le cœur géographique du Plateau, projet réclamé d’ailleurs depuis des lustres par des groupes citoyens et entériné par le Plan d’urbanisme de Montréal en 2005, cette sortie à quelques jours du scrutin du 3 novembre n’est rien pour contrer le cynisme ambiant dans la population face aux élus. Aussi, que doit-on comprendre de ce soudain intérêt de l’équipe du maire sortant sur cet enjeu social ?

_

1er extrait: L’annonce faite par Marie…

Plourde 1

_

La bibli du Plateau Mont-Royal

Épineux dossier disions-nous, car après avoir affirmé que Projet Montréal s’engageait à mettre à niveau pour le prochain mandat la bibliothèque du Plateau Mont-Royal, l’aspirante conseillère Plourde est disparue tout à coup dans les limbes électorales sans qu’on sache vraiment ce qu’elle voulait signifier par l’emploi de l’expression « remettre à niveau ».

_

2ème extrait: Marie ne répond plus!

Plourde 2

_

Heureusement tout n’est pas perdu. En effet, lors du débat des candidats à la mairie dans la salle de Resto Plateau hier soir, le maire Ferrandez a informé le public en quoi consisterait cette mise à niveau de la bibliothèque du Plateau Mont-Royal:

1. on déménagerait la maison de la culture vers je-ne-sais-où ;

2. la bibliothèque occuperait l’espace ainsi libéré, soit 90 mètres carrés supplémentaires*.

On se retient pour ne pas rire comme des baleines. Avec cet ajout hypothétique, les deux bibliothèques du Plateau verraient leur surface augmenter de, tenez-vous bien… 1,5 %, passant de 2534 m2 à 2624 m2.

Rappelons que Montréal est au dernier rang des neuf plus grandes villes canadiennes à ce chapitre. Quant au Plateau Mont-Royal, la situation s’est encore détériorée. Avec l’ouverture récente de la bibliothèque du Boisé dans Saint-Laurent et celle prévue en décembre de la bibliothèque Marc-Favreau dans Rosemont/Petite-Patrie, nous sommes maintenant, et de façon incontestable, les derniers de classe, c’est-à-dire 19ème sur les 19 arrondissements montréalais. Qui dit mieux ?

En regard du projet de centre culturel sur le terrain du monastère, projet comprenant entre autres une grande bibliothèque d’arrondissement de 2300 m2, l’hypothèse Ferrandez est proprement insignifiante comme le montre le tableau ci-dessous.

_

Projet Ferrandez vs CC

_

La bibli dans l’est

Le projet de bibliothèque dans l’est, c’est le numéro que Ferrandez préfère en public. Des années que ça dure. C’est un jeu à tiroirs multiples. Quand on le questionne sur le sujet, il se délecte d’avance. On sent de suite qu’il est à son aise. Comme s’il s’agissait d’un moment de détente bienvenue qu’on ne saurait lui retirer. C’est sa nanane ! S’il n’en tenait qu’à lui, l’homme pourrait disserter pendant des heures sur le vague et l’inouï de la chose. Par ses mots, cette bibliothèque improbable prend la forme qu’il lui plaît au gré de sa fantaisie. C’est son Vaisseau Fantôme. Le grand bateau qui vogue et vogue et vogue…

Chez Ferrandez, la nature du projet est floue à dessein. Ça lui permet d’entretenir le mystère et de gagner du temps. Le temps de faire autre chose. Comme élargir les trottoirs à coup de millions. Ou rétrécir la chaussée avec autant de millions. Tantôt c’est l’église Saint-Pierre-Claver qui est visée pour accueillir l’objet magnifique. Le refus de l’archevêchée de Montréal d’obtempérer aux rêveries du maire n’est qu’un contretemps parmi tant d’autres. Rien de fâcheux. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Le maire a toujours une ou deux idées en réserve. Par exemple, dans la grande salle du Resto Plateau, le maire a évoqué hier d’autres terres pouvant servir d’écrin à cette bibliothèque aussi fabuleuse qu’insaisissable. L’arrière de l’aréna Mont-Royal. Le terrain du Centre du Plateau. D’autres bâtiments pourraient également faire partie de la liste, a-t-il ajouté. À la fin de la soirée, le marin d’eau douce ne cachait pas son bonheur. Encore une fois, il avait lyré comme il se doit en public, juste ce qu’il faut pour laisser croire que l’histoire trouverait son dénouement, quelque part au lendemain du 3 novembre.

Christian Dupuy

Photo PAC édito

* Diagnostic du réseau municipal de diffusion culturelle et de ses composantes 2008-2009

** ** La construction de la nouvelle bibliothèque Plateau Mont-Royal dans le Centre culturel ajouterait à l’actuelle bibliothèque 1487 m2 au 813 m2 existant pour un total de 2300 m2. Pour ce qui est du pourcentage d’augmentation, il est le résultat du rapport entre l’augmentation effective (1487 m2) et la superficie actuelle totale des deux bibliothèques Plateau Mont-Royal et Mile-End (2534 m2) = 58,7 %.

Publicités
Cet article a été publié dans Agora, Ferrandez et la culture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.