Menaces, mensonges et désinformation

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Menaces, mensonges et désinformation.

« Richard Bergeron devrait rappeler ses troupes à l’ordre ! »
– Danièle Lorain

Montréal, le 2 novembre 2013 – La candidate à la mairie de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal pour Coalition Montréal, Danièle Lorain, se dit à la fois surprise et inquiète par les tactiques de Projet Montréal en fin de campagne. «Richard Bergeron, en tant que chef, a-t-elle déclaré, doit ramener ses troupes à l’ordre!»

Menaces

«Quand on affirme faire de la politique autrement, on agit en conséquence et non pas comme nous pouvons lire ici et là avec l’équipe de Projet Montréal», a poursuivi Mme Lorain, en dénonçant les écrits tels que: «Lorain, on aura ta peau le soir du 3 novembre», qu’on peut lire sur la page Facebook de Marie-Hélène Calletta, membre du conseil de direction de Projet Montréal, ou encore avec la candidate Marie Plourde: «Comme disait Bourgault: pauvre sotte!»

«Durant toute la campagne, les menaces et les insultes par des militants de Projet Montréal et des candidats de cette formation se sont multipliées à l’égard de notre équipe», a poursuivi Mme Lorain. «Si l’équipe de Ferrandez est en mode attaque, les citoyens n’ont pas à en faire les frais», a déclaré la candidate à la mairie du Plateau-Mont-Royal.

Mensonges et désinformation

Vendredi, le conseiller sortant Alex Norris a publié un communiqué de presse coiffé du titre «Des appuis de taille pour Alex Norris», dans lequel il affirme avoir l’appui de Thomas Mulcair, le chef du NPD, pour sa réélection. Un appui de 2009 que Luc Ferrandez valide en 2013 en écrivant «Parce que la citation de 2009 lui convenait». Or, la candidate de l’équipe de Danièle Lorain, Piper Huggins, souligne que cet appui n’a pas été réitéré en 2013. «Pourquoi avoir induit la population en erreur? C’est un manque de respect à l’égard des électeurs de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal», a déploré Mme Lorain.

«Enfin, dans un communiqué publié hier par l’équipe de Projet Montréal, M. Ferrandez a affirmé que nos mesures entraîneront l’imposition d’une taxe spéciale et que nous réduirions les revenus des parcomètres. Ce qui est tout à fait faux. Nous entendons moduler l’utilisation des parcomètres et entendons agir afin que la ville-centre finance adéquatement l’arrondissement. Pour ce, nous serons présents au conseil de ville», a réitéré Mme Lorain. «Nous serons tous encore voisins au lendemain du 3 novembre, et quelle que soit la personne élue, elle devra être en mode rassembleur. Nous devrons travailler pour un Plateau-Mont-Royal qui fonctionne, un Plateau où il fait bon vivre et travailler. Les citoyens ne sont pas là pour servir l’arrondissement, c’est à l’arrondissement de les servir!», a conclu Danièle Lorain en invitant la population du Plateau à voter pour son équipe.

_

logo-communique-de-presse

Publicités
Cet article a été publié dans Agora, Ferrandez et la culture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Menaces, mensonges et désinformation

  1. Georges Léonard dit :

    ah ah ah! finalement, ils n’ont pas grand chose à leur reprocher!
    Encore un char qui doit faire un petit détour pour le bien de tous, c’est vraiment épouvantable quel scandale! lolll Vite à la Commission Charbonneau.

  2. Michel Lamoureux dit :

    Peu importe, les électeurs se souviendront de ces fameuses mesures d’apaisement qui nous obligent à rouler en voiture plus longtemps pour atteindre notre destination. Il faudrait pas oublier que ça augmente la circulation en voiture, ça pollue plus et ça coûte plus cher de gazoline.

  3. Ping : Ferrandez et son délire budgétaire | Plateau Arts et Culture

  4. Hélène dit :

    Est-ce que y a quelqu’un qui a fait un communiqué officiel avec ça? C’est une blague? Imaginez quand ces gens vont gérer notre Plateau. Je peux pas croire que la candidate à la mairie a accepter ce communiqué. Ça fait tellement amateur…

Les commentaires sont fermés.