De l’art éphémère et ses infinies variations

Kseniya Symonova Kseniya Symonova, doigts de fée et carré de sable | Qui n’a jamais ressenti le bonheur de jouer avec le sable pour s’en faire des châteaux médiévaux, babyloniens ou fantastiques? De dessiner sur la plage des mots doux pour son chéri ou  des fleurs et des soleils pour ses enfants? Jean-Louis Barreault (homme de théâtre français, 1910-1994) a dit un jour: « Pour jouer, l’homme dispose avant tout de lui-même. Dès l’origine, il est son propre instrument. » Voilà ce qu’a compris divinement Kseniya Symonova. Diplômée des beaux-arts, passionnée de théâtre et de poésie anglaise, cette artiste ukrainienne reconnu internationalement pour ses performances d’animation de sable est une sorte de magicienne aux doigts d’or. Elle possède une telle dextérité pour créer créer des mondes de couleurs du bout des doigts que les mots nous manquent pour exprimer tout le bien qu’elle nous procure. À quand une exposition de ses oeuvres aux Musée d’art contemporain?

Christian Dupuy

_

Shalom! – 2 m 20

_

Jeune couple séparé par la guerre –  8 m 33

_

Légende de Russie – 12 m 30

_____

Publicités
Cet article a été publié dans Big Baz♣Art. Ajoutez ce permalien à vos favoris.