À bout de souffle

DROIT DEVANT

Deux acteurs: Belmondo et Jean Seberg. Trois cinéastes: Truffaut-Chabrol-Godard. Une même folle passion pour le cinéma.

L’histoire, très simple. Sur le mode du film noir étatsunien, jazz, bagnoles volées et pistolet qui fait « PAW! », une poursuite s’engage contre le délinquant assassin. Ça, c’est le prétexte. L’essentiel est ailleurs. L’histoire, c’est plutôt un couple dépareillé. Michel Poiccard et Patricia Franchini. Une rencontre improbable. Et pourtant l’un et l’autre se prêtent au jeu. Le jeu du miroir. De son envers. De son endroit. Un même élan. Deux trajectoires lancées à bout de souffle… au pays des rêves! De la beauté qui gicle de partout. Qui donne une furieuse envie de vivre!

Christian Dupuy

_ À bout de souffle

_

À bout de souffle (1960) – 1 h 26 m

◊ ◊

GODARD JEAN-LUC (1930- ) | source: Encyclopædia Universalis

http://www.universalis.fr/encyclopedie/godard-jean-luc/ _

À propos de la trame sonore, lire l’entretien avec le compositeur du film, Martial Solal:

http://www.citizenjazz.com/La-musique-d-A-bout-de-souffle.html _

Seberg salle de bain Crédit photo – © Ciné Classic _ godard-belmondo-seberg_opt-1

Godard, Belmondo et Seberg

_ Affiche film Seberg

 

_ Champs-Élysé _

raymond_cauchetier

Crédit photo: – Raymond Cauchetier

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma sur la toile. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour À bout de souffle

  1. Marie Bayou dit :

    T’as une belle plume, Christian.

    Marie

Les commentaires sont fermés.