Archives de catégorie : │ Portrait • Sénécal

Blanc

Le blanc est arrivé. À la dérobée. Fondant et ruisselant en après-midi. Mais rusé. Travaillant avec adresse, sans encouragements de notre part, comme s’il attendait ce moment depuis des mois. Puis… Au matin le décor était installé. L’hiver, le taquin … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans │ Portrait • Sénécal

Les cous nus

L’automne court à sa perte. À chaque rougeoiement des arbres, les filles de ma famille et certains complices, croyons dur comme fer que cette saison est dédiée à la coquetterie. J’inclus les hommes ici. Car malgré leur manque de conviction … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans │ Portrait • Sénécal

Cher onzième mois

Avise tes trente jours maussades, je t’écris une lettre de bêtises. C’est assez! Tu nous fais la vie dure et personne en pince pour toi. Que tout cela soit clair entre nous, on ne t’aime pas. Tu es sévère, cruel, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans │ Portrait • Sénécal

Imiter Tapiès

_ Je barbouille un peu. C’est à cause des couleurs. Elles excusent tout. Dès l’âge X on m’a émoustillé avec des palettes de peinture qui bavaient de maladresse devant mon talent. Orange, vert et jaune citron. Trop d’eau ou pas … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans │ Portrait • Sénécal

Complications sentimentales

L’amourette était difficile. Depuis une semaine, j’écœurais mes proches avec l’histoire du bonhomme. Il revenait à l’attaque avec ses mots, ses phrases, ses images époustouflantes, après des années d’abandon. Un coup de foudre répétitif. Je ne voyais que son talent, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans │ Portrait • Sénécal | 2 commentaires

Légende tissée serrée

Je suis enveloppée de tissus fantaisistes depuis ma naissance. Née à la fin d’octobre, j’ai respiré dès mes premiers jours la poussière des fils entrecroisés qui se transformaient en tutus de ballerines enchantées. Ma mère étant couturière, j’ai joué à … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans │ Portrait • Sénécal

L’odeur de l’automne

Ma mémoire est olfactive. C’est plutôt rare pour une humaine. J’ai les souvenirs hantés d’effluves nostalgiques, de baumes adoucissants et de bouquets disséminés par le sillage des saisons sur Montréal. Lorsque je marche dans la ville, j’ai l’impression d’être un … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans │ Portrait • Sénécal